Milan Portraits
« C’est un vrai mystère que je n’arrive pas à résoudre depuis des années. Une fois qu'on aime réellement ce qu’on voit à travers le viseur, il est quasiment impossible de prendre une mauvaise photographie. Elle peut être modérément floue, trop claire, ou légèrement sous-exposée… mais pas mauvaise. Il semble que la photographie soit plus que le trio 'exposition, ouverture et sensibilité' ; c’est avant tout un témoignage d’une relation délicate et fragile entre le photographe et son objet. »

extrait de Golden Hour (nouvelle)

You may also like

Back to Top